EN
1-833-474-9746 EN

4 conseils pour devenir un golfeur plus performant

Publié jeudi le 13 août

4 conseils pour devenir un golfeur plus performant

Christophe Lett, M.Sc., Pht, SPC., Nxt Generation PHYSIO

Vous êtes un golfeur récréatif et vous avez augmenté votre nombre de parties durant l’été? Ou bien faites-vous partie des gens qui ont commencé à aller frapper des balles pour le plaisir?

Si vous avez mal au dos ou aux hanches, sachez que vous n’êtes pas les seuls! Les douleurs au dos sont les plus fréquentes chez les golfeurs, devant celles aux coudes et aux épaules. Même si les douleurs au dos sont souvent associées à l’âge ou au nombre de parties jouées, plusieurs facteurs que vous pouvez contrôler sont aussi en cause. La mobilité et la force musculaire jouent d’ailleurs un très grand rôle.

Voici des conseils pour vous aider à améliorer votre mobilité, votre force et votre jeu.

Le swing
Le swing de golf nécessite un mouvement de rotation du bassin et du dos. Une erreur commune des golfeurs amateurs (et même parfois des golfeurs plus expérimentés) est de faire un balancement excessif lors de l’élan, de la jambe arrière vers la jambe avant (aussi appelé un shift). Ceci affecte la trajectoire du bâton, ainsi que l’angle de la face du bâton à l’impact de la balle. Plusieurs golfeurs ont de la difficulté à effectuer une bonne rotation du bassin et du tronc par manque de mobilité. C’est souvent associé à une trajectoire de balle qui dévie vers l’extérieur (communément appelé « slice »).

À la fin de notre élan vers l’arrière, le bassin devrait être tourné à 30-45 degrés . Pour permettre cette rotation, les muscles de la fesse arrière sont étirés. S’ils sont tendus, la rotation ne sera pas possible. C’est pourquoi une bonne souplesse au niveau des fessiers est nécessaire. Un muscle constamment tendu l’est souvent parce qu’il est trop faible. Il sera donc important de relâcher ces muscles, mais aussi de les renforcer pour qu’ils soient moins fatigués à la fin d’une ronde de golf. Ceci améliorera du même coup la puissance de votre swing!

Mobilité 101
Pour améliorer votre mobilité, nous avons des physiothérapeutes qui pourront vous aider. À l’aide de différentes techniques manuelles et d’aiguilles sous le derme, ils pourront relâcher vos muscles tendus et douloureux et augmenter votre mobilité articulaire aux hanches et au dos. Ils pourront aussi vous apprendre et vous guider à travers des exercices spécifiques à votre condition et à votre niveau.

Voici quelques exercices pour débuter à la maison : 

1. Pour relâcher les muscles de la fesse, on doit commencer par les masser avec une balle de mobilité pour les détendre. Deux à cinq minutes seront nécessaires pour toute la région de la fesse.

2. Ensuite, on peut faire différents exercices d’étirements maintenus (5 séries de 30 secondes). 

3. Pour la partie renforcement, voici des exercices à faire avec un élastique.

Au plaisir de se croiser sur les terrains de golf cet automne!

Nouvelle précédente

Ostéopathie et optimisation de la performance sportive : ça marche?

Nouvelle suivante

La cloche a sonné, c’est la rentrée!

Suivez-nous:

Autres nouvelles

Les nouvelles semblables à celle-ci