EN
1-833-474-9746 EN

Gymnastique : Nxt Generation Physio développe un programme de préparation physique chez les jeunes gymnastes

Publié lundi le 06 décembre

Gymnastique : Nxt Generation Physio développe un programme de préparation physique chez les jeunes gymnastes

Christophe Lett, M.Sc, Pht., et Sylvain Girard, Rédacteur, Nxt Generation PHYSIO.

Nxt Generation PHYSIO et le club de gymnastique artistique Gadbois ont décidé de s’associer dans un projet rare au Québec : la préparation physique complémentaire pour les jeunes gymnastes compétitives

Christophe Lett, physiothérapeute sportif et Directeur du développement des programmes élites chez Nxt Generation, met en place un programme de musculation pour les enfants à partir de 9 ans.  Il sera organisé en collaboration avec le Club de Gymnastique Gadbois et des préparateurs physiques professionnels.

Dans bien d’autres sports, l’entraînement en musculation est combiné avec l’entraînement « sur le terrain ». Au football par exemple, on observe souvent les joueurs faire du renforcement musculaire, et ce, pas seulement lors des camps d’été, mais toute l’année. 

Créer des athlètes préparées pour la gymnastique 

Il en va de même pour la gymnastique aujourd’hui. Malgré les préjugés sur le physique longiligne et jeune des gymnastes, on aperçoit de plus en plus d’athlètes musclées. C’est le cas de la quadruple championne olympique, Simone Biles. 

« Aujourd’hui les meilleures gymnastes sont beaucoup plus musclées et ça leur permet de sauter sauter plus haut, passer plus de temps dans les airs et donc de faire des mouvements plus difficiles ». Christophe Lett. 

De plus, elles sont capables d’encaisser plus d’impacts après les sauts, sans endommager leurs structures osseuses et ligamentaires. C’est-à-dire que leur masse musculaire va protéger ces structures passives en absorbant l’onde de choc. Par conséquent, il y aura moins de risque de blessures liées au volume d’impacts, comme des tendinopathies ou des périostites.

La gymnastique demande de la puissance, de la vitesse et énormément de contrôle moteur pour réussir des mouvements complexes. Sans un conditionnement physique adapté, les gymnastes vont avoir plus de mal à créer de la masse musculaire et de la puissance dans les tissus musculaires. 

preparation physique gymnastique

Faire évoluer l’enfant en un futur adulte qui sait s’entraîner

Au club de Gymnastique de Gadbois, les filles qui passeront par ce programme vont développer un bagage sportif plus large. Elles auront donc de meilleures capacités athlétiques quand elles seront rendues des athlètes senior qui visent l’équipe canadienne de gymnastique. Mais celles qui n’ont ni l’envie, ni la possibilité de devenir des gymnastes élite deviendront des adultes avec une meilleure connaissance de l’entraînement. 

« A travers de l’entraînement structuré, de l’éducation de qualité et l’apprentissage des techniques, quand elles seront plus vieilles, elles pourront les réutiliser toute leur vie ». Christophe Lett. 

musculation en gymnastique

En créant un programme supervisé et professionnel, les jeunes vont avoir une progression en fonction de leur niveau et de leur âge. Le processus s’effectue en trois étapes. D’abord apprendre les mouvements d’entraînement. Puis, apprendre à s’entraîner. Enfin, s’entraîner à s’entraîner. 

« Apprendre à s’entraîner et devenir bonne à s’entraîner, c’est comprendre son corps. Comment je réagis ? Quelles zones je dois travailler ? Quel niveau de fatigue est optimal pour moi ? Puis à partir de là, on commence à s’entraîner pour la performance ». Christophe Lett. 

Effacer le mythe de la musculation chez les enfants 

Commencer un programme d’entraînement en musculation jeune permet d’éduquer les enfants dans un processus d’entraînement sécuritaire. Ainsi, on créé un historique d’éducation et de connaissance motrice. C’est-à-dire que l’enfant va apprendre à savoir comment son corps bouge et comment le renforcer de la bonne façon.

On passe ainsi des étapes à 9-10 ans qui sont généralement apprises vers 13-14 ans. Et une fois rendues au niveau compétitif et sport-études, elles ont déjà appris à s’entraîner avec les bons mouvements. De plus, le programme va prendre en compte les poussées de croissances et adapter l’entraînement en fonction de ces périodes. 

 « On s’est rendu compte qu’à travers le processus de développement des athlètes qu’il ne faut pas de surcharge pour atteindre la performance à court terme. Il peut y avoir des effets négatifs sur le long terme, entre autres reliés à l’accumulation de blessures ». 

musculation en gymnastique - physiothérapie

Le mythe du renforcement musculaire pour les enfants à la peau dure. Aujourd’hui encore, nombreux sont ceux qui pensent que cela va limiter leur croissance et leur développement. Et pourtant, cela fait déjà plus de 25 ans que les scientifiques ont montré qu’il n’y a rien de mauvais à s’entraîner jeune. 

« Au contraire, quand c’est bien fait, avec un bon dosage dans la charge et le volume d’entraînement, cela a un effet très positif  sur la performance et la réduction du risque de blessure chez l’enfant». Christophe Lett. 

En ayant les bons outils et le bon encadrement, les enfants pourront développer leur corps de façon à ce qu’il devienne globalement plus fort. Cela réduira le risque de blessure à travers leur développement compétitif, tout en leur donnant des apprentissages et des outils qui resteront utiles pour toute leur vie. 

La condition que s’est donnée Nxt Generation Physio pour réussir cette mission est d’encadrer les enfants dans un objectif d’éducation à l’entraînement physique. Ce, avant même de parler de performance. 

 

Nouvelle précédente

5 conseils pour améliorer sa posture en télétravail

Nouvelle suivante

Le positionnement vélo, qu’est ce que c’est et pourquoi il faut le faire ?

Suivez-nous:

Autres nouvelles

Les nouvelles semblables à celle-ci