EN
1-833-474-9746 EN

Vélo : 10 essentiels à avoir dans son kit de départ et de survie

Publié lundi le 01 juin

Cyclistes : 10 essentiels à avoir dans son kit de départ et de survie

Daphné Bilodeau, pht., Nxt Generation PHYSIO

Le fait de ne pas pouvoir voyager en ce moment a donné le goût à plusieurs de se procurer un vélo pour pouvoir profiter des paysages d’une autre façon. Mais, il y a plusieurs choses que vous devez savoir avant de partir à l’aventure! 

Tout comme vous préparez votre maillot de bain, votre trousse de premiers soins et votre pharmacie quand vous partez au Mexique, je vous ai préparé une liste de 10 essentiels à avoir pour une tranquillité d’esprit à vélo.

1. Un casque
Pour ceux ayant pris l’habitude de rouler sans casque pour se déplacer d’un endroit à l’autre, ça suffit! Les pistes cyclables ont beau être en développement à Montréal, elles sont très achalandées et vous ne voulez pas risquer de vous blesser. Si vous n’avez pas d’accident, les casques ont une durée de vie de 5 ans. Si vous en avez un vieux qui traîne dans votre garage depuis plus longtemps, ne le prenez pas, il vous protègera très peu. Achetez-en plutôt un nouveau : c’est un investissement pour votre protection.

2. Des réflecteurs
Depuis peu, les réflecteurs avant, arrière, sur les roues et sur les pédales ou les souliers sont obligatoires. Référez-vous au site Web de la SAAQ pour plus de détails sur le règlement. C’est peu esthétique, mais ça fait moins mal au moral qu’une amende bien salée! Il existe aussi des collants réflecteurs pour les roues ou le cadre si jamais vous êtes comme moi et vous refusez d’accrocher un bidule sur vos rayons.

3. Une pompe sur pied pour la maison
Il faut idéalement gonfler ses pneus avant chaque sortie. Une pompe sur pied vous permettra de les gonfler plus aisément qu’une petite pompe de transport. La pression maximale à mettre est indiquée sur le pneu.

4. Un cuissard de vélo
C’est de là que vient la fameuse mode des biker shorts! Par contre, celui-là est muni d’un coussin (appelé chamois) au niveau du plancher pelvien. Il sert à minimiser la pression. C’est indispensable pour éviter les douleurs, surtout quand vous roulez toute la journée. Petit détail : il se porte sans sous-vêtements pour diminuer le frottement au maximum. Il existe aussi des crèmes de chamois pour réduire les irritations.

5. Un chandail de vélo
Ce chandail a un côté pratico-pratique comparativement à ton t-shirt d’entrainement traditionnel. Il est muni de pochettes dans le bas du dos pour y glisser une carte de crédit, une carte d’assurance maladie, un téléphone et une collation. C’est beaucoup mieux qu’un sac à dos si vous ne partez pas toute une semaine.

6. Lunettes de protection ou de soleil
De la poussière de roche dans les yeux à 25 km/h ce n’est pas super, croyez-moi! Des lunettes de soleil ou de vue traditionnelles peuvent très bien faire l’affaire. Pour être plus fancy, il existe des lunettes de sport sur lesquelles tu peux changer la lentille selon la luminosité.

7. Un ensemble de clé Allen ou une clé dynamométrique
La clé Allen est l’outil de base pour te permettre de jouer sur ton positionnement ou de simplement solidifier tes vis. Par contre, vous devez faire attention à la pression que vous mettez sur le resserrage. Les chiffres indiqués sur les pièces en Nm, c’est la pression maximale à appliquer. Pour être plus sécuritaire et ne pas dépasser, vous pouvez vous procurer une clé dynamométrique ajustable. Vous pouvez aussi vous offrir un positionnement complet avec un professionnel BikeFit!

Pour avoir l’esprit tranquille en cas de crevaison, vous devez traîner quelques outils et apprendre comment changer une chambre à air. Ne roulez pas sur un flat, au risque d’abîmer la roue. Ça va coûter pas mal plus cher!

8. Le sac de selle
Il s’agit d’un tout petit compartiment que vous pouvez simplement accrocher sous la selle pour ranger votre matériel de secours.

9. Ensemble de spatule pour vélo
Eh non, ce n’est pas pour faire du BBQ! Ces petites spatules en plastique serviront à retirer et à remettre le pneu sur la roue. Vous aurez accès à la chambre à air sans vous casser les pouces. 

10. Chambre à air de remplacement et bonbonnes de CO2 ou pompe de transport
Pour gonfler la chambre à air de remplacement, vous aurez besoin de bonbonnes de CO2 ou d’une pompe. Les bonbonnes de CO2 sont toutes petites et peu dispendieuses, mais nécessitent l’achat d’un adaptateur pour être branchées sur la valve de la chambre à air. D’un autre côté, une pompe de transport peut être installée sur le cadre de ton vélo.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter. Je fais aussi des positionnements sur vélo en physiothérapie. Prend rendez-vous, ça pourrait vous éviter une blessure de surutilisation!

N’oubliez pas votre crème solaire et profitez bien de votre été sur deux roues!

Daphné Bilodeau
Physiothérapeute
Nxt Generation PHYSIO

Nouvelle précédente

Mon expérience avec la course : de 0 à 15 km en deux mois

Nouvelle suivante

3 exercices faciles à faire avant ta course pour éviter les entorses aux cheville

Suivez-nous:

Autres nouvelles

Les nouvelles semblables à celle-ci