EN
1-833-474-9746 EN

Comment traiter la périostite du coureur

Publié vendredi le 14 mai

Comment traiter la périostite tibiale du coureur

Dominic Baillargeon, M.Sc. Pht, FCAMPT, SPC, UASD et Gabrielle Picard, rédactrice, Nxt Generation PHYSIO

Lorsque l’on commence à s‘entraîner ou à pratiquer une nouvelle discipline sportive, il est normal d’avoir des courbatures ou d’être plus sensible après l’activité. Toutefois, une douleur qui persiste ne doit pas être ignorée. Les coureurs sont particulièrement à risque de développer des blessures et des inconforts  lors de la pratique de leur sport. La périostite tibiale du coureur est d’ailleurs l’une des blessures les plus courantes chez les coureurs débutants.  

La périostite se manifeste normalement par une douleur au niveau du tibia pendant ou après la course. La douleur peut aussi être ressentie à la palpation de la partie interne de l’os du tibia. L’inflammation due à la périostite tibiale du coureur se manifestera que dans les premiers stades de la pathologie ou bien si vous continuez l’activité de façon persistante, malgré la douleur. La périostite peut entraîner une dégénérescence des tissus et même des micro-déchirures. Elle est souvent causée par une augmentation trop rapide du volume ou de l’intensité lors de vos sorties de course.

Bien qu’elle soit très inconfortable, la périostite du coureur se traite assez facilement si elle est prise en charge rapidement. Il existe quelques trucs que vous pouvez faire à la maison pour vous aider à reprendre l’entraînement sans douleur avant votre visite chez le physiothérapeute. 

Périostite

 

Allez-y mollo 

 Comme ce sont souvent les trop grands impacts qui causent la périostite, il est nécessaire de les réduire pour diminuer la douleur. Ainsi, la première chose à faire si vous souffrez de douleurs au muscle tibial postérieur est de réduire l’intensité de vos sorties de course. Faites de plus petits pas et courez moins rapidement. Il est aussi important de reprendre graduellement vos activités de course après votre blessure et de ne pas vous précipiter vers de trop longues distances ou vers un pace trop élevée.  

Périostite tibia

 

Renforcez vos muscles 

Pour réduire les risques de réapparition de la périostite, il est nécessaire de renforcer les muscles qui entourent le tibia.  Les exercices de calf raises sont excellents pour renforcer les bons muscles et pour aider ceux-ci à endurer les impacts répétés liés à la course. Le renforcement musculaire est la meilleure solution pour éviter les périostites récurrentes.

Calf raises

 

Consultez votre physio 

 Une fois que vous avez réduit lintensité de vos sorties de course et que vous avez fait des exercices pour renforcer vos muscles, vos douleurs devraient avoir considérablement diminuées. Cependant, si la douleur persiste, il est possible que le problème ne soit pas lié directement à la course. La périostite tibiale du coureur peut être causée par un pied trop rigide qui absorbe mal les impacts ou même par un problème au dos. Une visite avec votre physiothérapeute est  recommandée : il sera en mesure de trouver la source du problème et vous permettra de reprendre l’entraînement plus rapidement.  

Traitement périostite tibiale

 

 Et la glace dans tout ça?  

Les opinions sont mitigées quant à l’usage de la glace sur certaines blessures. Une chose est certaine, mettre de la glace n’est qu’une solution à court terme et peut même ralentir le processus de guérison. Vous pouvez appliquer de la glace sur votre jambe après une sortie de course pour réduire l’inflammation, mais la réduction de l’intensité de l’activité stressante et le renforcement musculaire sont les clés pour une réhabilitation optimale

Glace sur tibia

Dans tous les cas, une visite chez votre physiothérapeute ne peut pas faire de mal et est même fortement recommandée! Celui-ci pourra vous suggérer les exercices de renforcement appropriés et rétablir la bonne biomécanique de votre corps pour que vous chaussiez vos souliers de course à nouveau le plus vite possible! 

 N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec l’un de nos professionnels qualifiés dans l’une de nos cliniques du Grand Montréal.

Nos pros de la course :  

Florence Charbonneau-Dufresne 
Dominic Baillargeon 
Dave Desmeules-Doan 
Eugène Beiline 

Dominic Baillargeon
Physiothérapeute
Nxt Generation PHYSIO

Gabrielle Picard
Rédactrice 
Nxt Generation PHYSIO

Nouvelle précédente

7 gyms extérieurs pour vous entraîner cet été dans le Grand Montréal

Nouvelle suivante

Se débarrasser des douleurs lombaires en 4 étapes

Suivez-nous:

Autres nouvelles

Les nouvelles semblables à celle-ci