EN
1-833-474-9746 EN

4 trucs pour éviter les douleurs au plancher pelvien à vélo

Publié mercredi le 25 août

4 trucs pour éviter les douleurs au plancher pelvien à vélo

Daphne Bilodeau, pht. et Gabrielle Picard, rédactrice, Nxt Generation PHYSIO

La saison de vélo est déjà bien avancée et des inconforts se sont peut-être manifestés au cours de vos promenades. Parmi ceux-ci, les douleurs aux fessiers et au plancher pelvien sont des plus communes. Cependant, ce n’est pas parce qu’elles sont courantes qu’il faut pour autant les endurer. Voici donc nos 4 trucs pour les éviter ou du moins, les diminuer.

Le bon équipement

À vélo, il est particulièrement important d’être bien équipé. Le cuissard de vélo est d’ailleurs un accessoire essentiel pour être confortable lors de vos sorties à bicyclette . Il  vous apportera une couche de confort supplémentaire au niveau de la selle avec son chamois intégré. Vous pourrez choisir parmi plusieurs modèles pour tous les types de cyclistes.  Plus le chamois est large, plus vous serez confortable et moins vous sentirez d’inconforts lors des plus grandes distances. 

chamois cuissard de vélo

Il existe deux types de chamois : ceux en gel et ceux en mousse. Bien que le gel soit plus dispendieux, il  gardera mieux sa forme tout au long de votre trajet et saura mieux épouser les courbes de votre corps. Le gel est donc à prioriser. 

Il existe plusieurs marques et modèles de cuissards de vélo conçus pour le confort et la performance. D’ailleurs, l’entreprise de vêtement québécoise Peppermint Cycling Co. offre une gamme de cuissard et de bib pour femmes faits spécialement pour assurer une belle sortie sans douleur. Vous pouvez aussi jeter un coup d’œil aux cuissards de la marque Castelli qui propose des vêtements de qualité et confortables pour les hommes et les femmes. 

cuissards de vélo

 

Évitez les frictions

Il arrive souvent d’être irrité entre les cuisses ou à l’entrejambe après une longue journée de vélo. Pour remédier à cela, les cyclistes roulent sans sous-vêtements en dessous de leur cuissard. Cela permet de réduire les frictions, tout en diminuant l’humidité. Pour ce qui est des cuisses, il existe des baumes anti-frottement que vous pouvez appliquer pour lubrifier la région. Vous pouvez aussi choisir une selle moins large pour éviter que vos cuisses se frottent à celle-ci. Cependant, la selle doit tout de même être assez large pour bien supporter le bassin et éviter que votre poids ne soit soutenu que par les muscles du plancher pelvien. Vous devriez avoir les deux ischions bien en appui pour éviter des tensions musculaires ou même une compression neurale.  

Douleurs au plancher pelvien

 

Ajustez votre selle

Souvent, les douleurs au plancher pelvien sont liées à un mauvais positionnement de la selle. Trop haute ou trop basse, elle  peut être à l’origine de vos problèmes. De manière générale, vous devriez avoir la jambe en complète extension lorsque votre talon est appuyé sur la pédale du bas. Toutefois, cette mesure n’est qu’approximative et n’est pas adaptée à tous les cyclistes. La meilleure façon d’être sûr que votre selle soit à la bonne hauteur est de faire un positionnement sur vélo avec un physiothérapeute. Un professionnel  pourra non seulement réduire votre stress au plancher pelvien mais aussi s’assurer que vous n’aurez aucun autre petit bobo lors de vos sorties de vélo.

Selle de vélo

 

Allez-y doucement

On le répète sans cesse: la clé du succès est d’y aller progressivement. Pour éviter de vous blesser et de vous surmener il est important de ne pas commencer avec de trop longues distances. En ce sens, commencez par des sorties à vélos plus courtes et augmentez les distances au fur et à mesure. Cela va permettre à votre corps de mieux s’accommoder au stress qu’il subira et d’éviter les blessures

Une fois que vous aurez adopté ces pratiques vous sentirez non seulement moins d’inconforts mais vous améliorerez aussi vos performances

N’hésitez surtout pas à rencontrer l’un de nos physiothérapeutes mordus de vélo pour plus de conseils personnalisés ou prenez rendez-vous avec nos physiothérapeutes certifiées Bike PT pour un positionnement sur vélo.

 

Gabrielle Picard
Rédactrice
Nxt Generation PHYSIO

Nouvelle précédente

Les 6 meilleurs sacs de randonnée selon nos physiothérapeutes

Nouvelle suivante

Une journée de récupération d’entraînement, pourquoi ?

Suivez-nous:

Autres nouvelles

Les nouvelles semblables à celle-ci