EN
1-833-474-9746 EN

6 trucs pour déménager sans se blesser

Publié vendredi le 26 juin

6 trucs pour déménager sans se blesser

Nina Uytterhaeghe, thérapeute en ostéopathie et kinésiologue

La saison des déménagements est arrivée! Soulever des boîtes lourdes, monter et descendre les escaliers en tenant de lourdes charges peut causer toutes sortes de douleurs et de blessures. Le dos est souvent la partie du corps qui écope le plus lors d’un déménagement, mais il y a quelques trucs à garder en tête pour pouvoir se lever le lendemain sans douleur!

En voici 6. 

Prenez votre temps
C’est sûr que vous avez hâte de finir avant même de commencer! Il n’y a rien de très plaisant dans un déménagement (sauf peut-être la bière et la pizza) et il y a parfois des horaires de camion à respecter. Par contre, c’est lorsque vous essayez d’aller vite que vous allez oublier de penser à l’ergonomie des mouvements.

Commencez graduellement
Soulevez les boites plus légères pour débuter, pour faire comme un échauffement. On le fait pour le sport, alors pourquoi pas dans ce cas-ci! Votre corps devra se pencher et monter avec les boites, sans compter les nombreux aller-retour dans les escaliers. Faire tout cela avec des charges légères au début préparera le système cardiovasculaire et les muscles. Vous pourrez ensuite attaquer les boites plus lourdes de manière sécuritaire.

Plus on est de fous, plus on rit
N’hésitez pas à inclure vos amis pour vous aider. La charge totale sera séparée entre plusieurs personnes Ce sera moins difficile pour le corps de chacun. Évidemment, ce sera plus évident de transporter les objets plus lourd ou plus grand ainsi. Et en plus, avec des amis, tu auras pas mal plus de plus de plaisir!

Lourdes choses dans les petites boites
Quand on soulève quelque chose, on entend souvent les gens dire de plier les genoux et de garder le dos droit. Oui. C’est vrai que ça évite de trop forcer avec le dos, mais si vous soulevez quelque chose qui est trop lourd pour vous, peu importe la façon de le faire, le risque de se blesser est présent. Le dos risque alors de se pencher vers l’arrière afin de maintenir un équilibre dans la gravité. Cette posture, en plus d’ajouter le poids de la charge, écrase les lombaires et cause des douleurs dans le bas du dos.

Un truc pour ça est de mettre les choses plus lourdes dans une plus petite boite. Comme ça, vous vous assurez de ne jamais prendre une charge qui risque d’être trop grande pour votre corps.

Utilisez des courroies de déménagement
L’usage de courroies (straps en bon français!) de déménagement est très utile pour les objets très lourds comme les appareils électroménagers. Elles permettent de répartir la charge non seulement sur les jambes, mais aussi sur les épaules et les hanches. De plus, elles sont principalement utilisées pour les objets plus larges qui se prennent mal avec les mains. Imaginez soulever une laveuse avec les mains…versus avec des courroies. Avec les mains, le corps risque d’être penché vers l’avant avec le dos courbé. Avec les courroies, le corps pourra rester bien droit, le déménageur pourra forcer plus avec les jambes et utiliser les bras simplement pour stabiliser l’objet.

Quoi faire après ta journée de déménagement
Il est possible que les muscles, principalement dans le dos, mais aussi les bras et les jambes, soient tendus. Pour les relâcher, vous pouvez utiliser une balle comme sur cette vidéo.

La fameuse phase inflammatoire
D’abord, lorsque tu effectues un faux mouvement et que tu te blesses au dos, tu ressentiras une grande douleur, même plusieurs heures plus tard. Tu auras de la difficulté à faire tes tâches quotidiennes qui te semblaient pourtant si simples. Par exemple, lorsque tu coinces ton doigt dans une porte, à cause de la compression, tu auras une douleur que l’on qualifie de mécanique. Dès que l’on ouvre la porte, ça continue de faire mal et on ressent un élancement. C’est ce qu’on appelle la phase inflammatoire

Pour traiter cette inflammation:
1. Appliquez de la glace pendant 15 à 20 minutes à l’endroit douloureux. Il est important d’utiliser de vrais glaçons dans un sac de congélation et non un icepack. Ça augmente les risques de brûlures sur la peau;
2. Utilise des anti-inflammatoires ou des relaxants musculaires. Avant de prendre ces médicaments, consultez un pharmacien, qui pourra vous conseiller adéquatement. 

Si vous avez une douleur ou une tension musculaire qui persiste, n’hésitez pas à consulter notre ostéo Nina ou l’un de nos physios.

Nouvelle précédente

3 exercices faciles à faire avant ta course pour éviter les entorses aux cheville

Nouvelle suivante

L’ostéopathie : la clé du succès pour les coureurs?

Suivez-nous:

Autres nouvelles

Les nouvelles semblables à celle-ci